Ressources humaines et techniques

Fast dynamic simulations

Pour les simulations, nous avons recours à une équipe de six ingénieurs, spécialistes des techniques de simulation, basés à Toulouse, en France. Ils ont à leur disposition un équipement de pointe, notamment :

 

  • 70 licences LS-Dyna avec un code 3D multi-physiques, magnétohydrodynamique (MHD). Ce code simule les effets mécaniques à grande vitesse, les effets thermiques, l’électromagnétisme et l’interface fluide-structure.
  • Un code 1D MHD, développé par Bmax, associé à un code circuit pour la conception et l’optimisation de générateurs à haute puissance.
  • Capacité établie : 4 téraoctets de stockage, 750 gigaoctets de RAM
simulation-resouces-960x288
Les simulations multi-physiques sont-elles nécessaires ?

Sans compter le fait qu’elles nous permettent de vous fournir des logiciels de simulation de haute qualité, ces simulations multi-physiques ont un rôle crucial lors du développement et de l’optimisation de vos systèmes.

 

En simulant, par exemple, les ondes de choc réfléchies produites lors des procédés d’Électro-Hydro Formage (EHF), nous pouvons concevoir des chambres de décharge de manière à optimiser ces ondes pour qu’elles contribuent à plus des 2/3 du formage de la tôle métallique.

 

Dans le cas des procédés par Impulsion Magnétique, le même principe s’applique car nous simulons la diffusion d’un champ magnétique pour calculer la vitesse de déplacement de la pièce. En plus de la vitesse, ces simulations nous aident aussi à prédire les angles d’impact pendant une soudure par Impulsion Magnétique.

 

De telles simulations offrent également aux concepteurs la possibilité d’estimer les tensions créées sur les matériaux d’origine et les matrices au point d’impact.

Téléchargez notre dernière étude de cas : "Déflecteur d’huile d’AIRBUS HELICOPTERS lorsque les technologies traditionnelles sont dépassées".

Étude de cas
Recevoir notre newsletter